Accueil Presentation Reparations Tarifs Section technique Contact

carburateur : l'usine à gaz

Le carburateur, l'usine à gaz ?

Tout le monde sait que nos anciennes disposent pour s'alimenter de bons vieux carburateurs mais prenons aujourd'hui le temps d'étudier leur fonctionnement.

Tout d'abord, il faut se souvenir que le carburateur fournit au(x) cylindre(s) un mélange gazeux d'air et de carburant strictement calibré quel que soit le régime de la plage d'utilisation du moteur. Pour vulgariser le fonctionnement, on peut diviser la plage de régimes moteurs en trois parties :

  1. le régime de ralenti
  2. les régimes intermédiaires
  3. le plein régime

Tentons d'expliquer au plus simple ces trois plages :

  • le régime de ralenti :

A ce régime le débit d'air est géré par une vis de ralenti qui agit sur un boisseau ou un papillon suivant le type de carburateur. Le débit de carburant est lui géré de façon fixe par un gicleur de ralenti calibré. Un ajustement du mélange est effectué via une vis d'air ou vis de richesse qui est en fait un petit robinet ( d'air ou de carburant suivant son mode de fonctionnement), le réglage de cette vis de richesse permet d'ajuster les quantités respectives d'air et de carburant pour une combustion optimale à ce régime.

  • les régimes intermédiaires

A ces régimes, le gicleur de ralenti débite en permanence, le débit d'air est géré via la poignée de gaz qui agit directement sur un boisseau muni d'une aiguille. Au pied de cette aiguille se trouve un diffuseur cônique dans lequel l'aiguille (cônique elle aussi) coulisse.

Le débit de carburant est alors géré par l'espace libre laissé entre l'aiguille et son diffuseur, plus on met de gaz et plus l'aiguille monte dans son diffuseur permettant par le même un débit de carburant plus élevé.

  • le plein régime

C'est la phase la plus simple à expliquer, le gicleur de ralenti débite en permanence, le boisseau est remonté au maximum, le carburateur aspire son maximum d'air. L'aiguille est remontée de telle sorte qu'elle autorise un passage maximum de carburant via le diffuseur. Le débit de carburant maximum est alors géré via un gicleur principal calibré.

Ces trois plages de régimes se règlent pour obtenir des performances maximum, ces réglages feront l'objet d'une prochaine rubrique.

Bonnes vacances à tous.