Accueil Presentation Reparations Tarifs Section technique Contact

 

L’achat d’une occaz, les points à vérifier.

Voici venu le temps des jours qui rallongent et des rayons de soleil naissants, nos hormones se réveillent et certain(e)s n’ont qu’une idée en tête : changer de monture. Une fois toutes les petites annonces écumées et les rendez-vous pris, il est temps de visualiser les prétendantes et les examiner sous toutes les coutures.

Je vais vous proposer dans cette rubrique un certain nombre de points à observer afin de ne pas regretter votre coup de cœur dès le lendemain :

Tout d’abord, inspecter l’aspect général de la moto. Si le vendeur est sérieux elle doit être parfaitement propre. Si ce n’est pas le cas, cela signifie qu’elle n’est que rarement bichonnée, signe d’un manque de soin du propriétaire. En effet le premier entretien d’une moto est de la garder propre autant que possible… Ensuite inspecter les détails qui ne trahissent pas : une carrosserie repeinte par exemple est sans doute synonyme d’une machine qui a chuté. Voyez aussi l’état des repose-pieds éventuellement tordus, les embouts de guidons griffés et les leviers endommagés, signe de chutes à l’arrêt. Essayez les commandes et vérifiez que l’embrayage et la poignée de gaz sont souples, que les commandes de frein ne sont pas « spongieuses ».

Bon, voilà pour l’aspect extérieur mais une fois tous ces contrôles effectués, il faut évaluer l’état des consommables pour éviter de gros frais dans un avenir proche : Tout d’abord examiner les pneus et s’assurer qu’ils ne sont pas proches du témoin d’usure (pour information un train de pneus de bonne qualité monté se trouve rarement sous 300 euros !). Tant que nous sommes au niveau des roues, jetez un œil à l’usure des plaquettes de frein. Les garnitures de ces plaquettes doivent avoir une épaisseur de 2mm au moins sous peine d’un impératif de remplacement. Ensuite, jauger le kit chaîne, pour cela tirer un maillon sur l’arrière de la couronne : si la chaîne s’écarte de la couronne et laisse entrevoir un jour, celui ci est en fin de vie. De la même manière, positionnez la moto sur la béquille centrale et jaugez la tension de chaîne plusieurs fois à ¼ de tour de roue d’écart. Si à certains moment la chaîne est « lâche » et qu’à d’autres elle se tend, c’est aussi révélateur d’un kit chaîne usé. Pour terminer, vérifier les niveaux et faites tourner le moteur pour traquer les bruits suspects et les éventuelles fumées d’échappement liés à un moteur usé. Demandez à essayer la moto pour évaluer son comportement notamment au niveau des suspensions. Si vous en avez la possibilité, consultez le guide d’entretien et assurez vous que l’entretien est à jour.

Enfin, je pense qu'en plus de tous ces détails, le vendeur, ses mots et la description qu'il tient de sa machine peuvent vous renseigner sur le « sérieux » de l’affaire. En tout état de cause, soyez très prudent si la moto n’appartient à son propriétaire que depuis peu de temps, voyez la date du dernier changement de carte grise ; de même méfiez vous si le vendeur n’est pas le propriétaire du véhicule, sauf chez un professionnel bien sûr.

Bon voilà, c’est fait ! Il ne reste plus qu’à prévenir l’assureur et à faire le plein pour revenir le soir un sourire aux lèvres et des souvenirs pleins la tête tel le bambin le soir de noël après avoir étrenné son nouveau jouet. Bah oui, faut avouer qu’on est des grands gosses, non ?

Contacter Etienne : motorepair76@orange.fr

 

 
>