Accueil Presentation Reparations Tarifs Section technique Contact

Les bougies, compréhension et conseils d'utilisation.

Dans mes vidéos (section technique), j'ai illustré la méthode de remplacement des bougies. Mais encore faut il sélectionner la bonne bougie à monter déchiffrer la signification de son appellation.

Je vais prendre pour exemple les bougies NGK, bougies majoritairement préconisées en deux roues. Les bougies sont caractérisées plus particulièrement par cinq critères :

1/ le diamètre du filetage du culot : les trois diamètre les plus rencontrés sont 10, 12 et 14mm.

2/ le dessin de la bougie : la bougie peut avoir un isolant court, proéminent, contenir une résistance intégrée , etc.

3/ l'indice thermique : c'est une caractéristique primordiale de la bougie, le montage d'une bougie dont l'indice thermique ne correspond pas à son utilisation peut induire des anomalies graves de fonctionnement : surchauffe (photo ci-dessous), détérioration du piston, impossibilité de démarrage à froid, etc.

En cas général, il sera toujours possible de monter une bougie plus « froide » mais complètement proscrit d'installer une bougie plus « chaude ». Cet indice thermique varie en fonction de la géométrie de la céramique isolante située à proximité des électrodes.

4/ la longueur du filetage : filetage de 19mm de longueur, de 12.7mm ou semi-filetée (12,7mm de filetage sur 19mm de culot par exemple). Le non-respect de ce paramètre peut entraîner la détérioration du filetage, de la bougie elle même (photo ci-dessous) ou du piston.

5/ la forme de l'éclateur (forme de l'ensemble des deux électrodes) : il en existe une multitude dont le seul but est d'améliorer l'efficacité de l'allumage en fonction de la forme de la chambre de combustion.

Ca y est on a mal au crâne ! Et maintenant, comment s'y retrouver dans tout ça ?

Prenons pour exemple une bougie dont la référence est : B R 9 E S. On retrouve dans ce code toutes les données citées auparavant, à savoir :

  • B signifie un filetage de 14mm de diamètre
  • R une résistance d'antiparasitage intégrée
  • 9 l'indice thermique (froid dans ce cas)
  • E indique que la longueur du filetage est de 19mm
  • S que cette bougie possède une électrode centrale en cuivre

La lecture de la référence étant à présent illustrée, il subsiste une question : pourquoi faut-il changer ses bougies ?

Il faut d'abord savoir que la bougie en fonctionnement normal subit une usure. Il se produit à chaque étincelle un mini-arrachement de matière qui a tendance à « creuser » les électrodes ; celles ci s'écartent de plus en plus jusqu'à une absence d'étincelle.

Deuxième phénomène : les bougies sont au contact direct de la combustion, elles se recouvrent par conséquent de calamine (photo ci-dessous) plus ou moins conductrice qui détériore avec le temps la qualité de l'arc électrique.

 

Pour finir, des phénomènes parasite réduisent la durée de vie des bougies : le fait de « noyer » le moteur au starter par temps froid, la qualité du carburant utilisé, une carburation légèrement déréglée, etc.

Il faut pour terminer se convaincre qu'une bougie est un élément consommable, elle doit être remplacée régulièrement même si elle semble encore fonctionner correctement sous peine de consommation accrue et au final démarrage aléatoire voire impossible. Pour éviter les dégâts, respectez les instructions de montage (photo 7).

 

Dans tous les cas, respectez scrupuleusement la référence préconisée par le constructeur à un détail près : il est toujours possible de monter un indice thermique légèrement plus froid lors d'une utilisation intensive de la machine. C'est là la seule donnée ajustable sans danger.

Bonne route à tous.